La DHEA est-elle vraiment efficace contre le vieillissement ?

La DHEA est-elle vraiment efficace contre le vieillissement ?

Chaque année apporte son lot de nouveautés pour lutter contre le vieillissement. Le fait est qu’avec une population de seniors en croissance exponentielle, du moins dans les pays les pays les plus riches de la planète, la demande en produits antivieillissement s’est elle aussi mise à croître de manière soutenue.

Il y a 20 ans, on a cru avoir découvert le graal avec la DHEA. On en parle moins aujourd’hui. Mais, l’intérêt pour ce qu’on a appelé alors l’hormone de jouvence reste constant.

Qu’en est-il aujourd’hui ? Que peut-on en penser ? Les produits à base de DHEA peuvent-ils réellement ralentir le vieillissement ?

 

La DHEA, qu’est-ce que c’est ?

Définition de la DHEA

La DHEA, c’est la DéhyHydroEpiAndrostérone. Oui, bon, mais encore ?

Il s’agit d’une hormone repérée pour la première fois, en 1931, par le chimiste allemand, et Prix Nobel de chimie, Adolf Butenandt. Mais surtout, analysée par le Dr Etienne Emile Beaulieu, dans les années 60. Et, A l’issue de cette période, qui s’étend sur une trentaine d’années, on est au moins sûr de deux choses :

  • Qu’il y a une décroissance quasi linéaire de la DHEA, chez l’homme et chez la femme, au fur et à mesure du vieillissement.

 

  • Et que la DHEA est synthétisée par la glande surrénale sous forme de sulfate de DHEA.

 

Principaux effets de la DHEA

De fait, l’examen du fonctionnement de la glande surrénale montre qu’une insuffisance de celle-ci se traduit par une baisse du taux de DHEA dans le sang. A partir de là, pour en savoir plus sur les effets de la DHEA, une étude approfondie a été menée par le Dr Etienne Emile Beaulieu, au début des années 2000.

Principaux effets de la DHEA
Principaux effets de la DHEA

Les résultats de cette étude, intitulée DHEAge 2000, ont eu un énorme retentissement quand ils ont été connus. A ce moment-là, on a vraiment cru avoir mis la main sur l’hormone de jouvence.

En effet, cette étude montre que l’absorption de DHEA permet, semble-t-il, d’améliorer la peau et la densité osseuse, principalement, des femmes de plus de 70 ans. Mais, également, d’améliorer la libido. Pas si mal !

 

La DHEA en question

Evidemment, tout cela est apparu trop beau pour être vrai. Après tout, ce n’est pas parce qu’il y a une corrélation évidente entre la baisse du taux de DHEA et le vieillissement qu’il y a un lien de cause à effet.

A la suite du Dr Etienne Emile Beaulieu de nombreux chercheurs se sont jetés sur la DHEA pour apporter leur écot à la somme de connaissances sur le sujet. Et, si possible, pour décrocher une part de notoriété qui peut s’y rattacher.

D’où de nombreuses études, plus ou moins exhaustives, faisant ressortir les effets indésirables de tout traitement à base de DHEA, tels que :

  • L’apparition d’acné.

 

  • Le développement du système pileux.

 

  • La baisse du bon cholestérol.

 

  • Ou encore, l’irritabilité.

 

Mais, surtout, une grosse crainte d’aggravation des insuffisances rénales ou hépatiques. Voire des risques de cancers hormono-dépendants !

Ce qui, il faut bien le reconnaître, est pour le moins suffisamment « flippant » pour refroidir toute envie intempestive de prendre de la DHEA !

 

La prise de DHEA contre le vieillissement en 2021 : ce qu’il faut savoir

Où se procurer de la DHEA ?

La DHEA n’est pas interdite à la consommation en France. D’ailleurs, aux Etats-Unis, peu suspects de laxisme dans ce domaine, elle est en vente libre. Non pas comme médicament, mais comme complément alimentaire.

FLACON DHEA
FLACON DHEA

Pour se la procurer, on peut se rendre sur un site web spécialisé comme, par exemple, le site Super nutrition qui a le souci de donner une information complète sur le sujet. Mais, il n’en reste pas moins que pour tout achat par ce biais, il convient d’être extrêmement vigilant quant à la qualité des produits proposés.

D’autant que tout ceux dont la formulation est à base de plantes, comme le trèfle rouge, l’igname, du persil, ou du soja, n’ont absolument pas démontré leur efficacité !

De sorte, que d’une manière générale, mieux vaut, sans aucun doute, en parler à son pharmacien. Ou mieux, à son médecin.

 

Pourquoi prendre, aujourd’hui, de la DHEA contre le vieillissement ?

C’est que, malgré tout, comme certains observateurs l’ont relevé :

Aucun effet secondaire sérieux n’a, en fait, été rapporté par la littérature mondiale.

Et, par ailleurs, comme l’indique, dans un article récent, le Dr Jean-Luc Morel :

 Les médecins anti-âge pensent qu’en maintenant les fonctions hormonales à un niveau correct, on diminue les troubles liés au vieillissement. Et on améliore la vitalité générale.

Bref, pour les plus sceptiques, on peut se contenter de la prudente appréciation du groupement de pharmaciens Giphar, pour lequel :

A défaut de faire du bien, la DHEA ne peut pas faire de mal.

GELULES DOSEES
Diminution des troubles liés au vieillissement.

C’est déjà ça. Surtout quand on reste dans des dosages inférieurs à 25 mg/j pour les femmes et à 50 mg/j pour les hommes. Pour lesquels, en effet, on n’a pas observé d’effets secondaires significatifs sur le long terme.

Alors, oui au DHEA ? Apparemment, le sujet est désormais bien documenté. Et, à priori, selon les individus, la prise de DHEA de manière prolongée peut être bénéfique. Mais, naturellement, mieux vaut en parler à son médecin pour connaître le bon dosage. Celui qui est adapté à sa biologie et à son état de santé.

Les techniques contre le vieillissement, en plein essor

Quoi qu’il en soit, depuis l’apparition sur le marché anti-âge des produits à base de DHEA, d’autres pistes ont été ouvertes. Pour en savoir plus, on peut consulter, de ce point de vue, un des nombreux guides du bien vieillir proposés sur le marché.  Ces pistes vont des plus simples, comme le recours accru à la vitamine D, aux plus complexes comme celles faisant appel aux techniques génétiques. Toutes visant à faire mentir ce que Wolinsky disait avec fatalisme :

Vieillir, c’est savoir perdre.