Les bienfaits du vélo après 60 ans

Les bienfaits du vélo après 60 ans

Le vélo a-t-il des ennemis ? Il semble que non. Car, si on consulte les pages et les pages écrites sur le vélo, on n’y trouve que des pages qui en vantent les bienfaits. Pour tous les âges. Et donc pour les seniors. Alors quand on a plus de 60 ans, pour circonscrire un peu les bienfaits du vélo et ne pas se lancer dans la rédaction d’une encyclopédie, que faire pour tirer le meilleur parti de la, justement nommée, « petite reine » ? Au fond, il est bon de se souvenir que faire du vélo, c’est d’abord lutter efficacement contre les méfaits de la sédentarité. Mais aussi que faire du vélo, ce n’est pas le faire dans n’importe quelle condition. Et enfin, que les bienfaits du vélo sont d’autant mieux assimilés qu’ils s’accompagnent d’autres pratiques sportives.

Le vélo : un moyen efficace de lutte contre les méfaits de la sédentarité

La sédentarité est un vrai fléau pour les seniors. Heureux de ne plus avoir à subir des obligations de toute sorte, nombre d’entre eux se laissent aller, petit à petit, à faire de moins en moins de mouvements. Ce qui est la meilleure façon de raccourcir son espérance de vie.

Comme les seniors les plus actifs aiment à le dire, un kilo en moins, c’est un an d’espérance de vie en plus. De ce fait, si on ne dispose pas, par exemple, d’un jardin digne de ce nom, ou d’un beau réseau de chemins alentours, le vélo ne présente que des avantages ! On peut en lister plus d’une dizaine.

Faire du vélo, c’est bon pour la santé mentale et physique

Les premiers bienfaits du vélo, on s’en doute, sont des bienfaits physiques. Pas besoin d’être « grand clerc » pour dire qu’une pratique régulière du vélo renforce les articulations, élimine les kilos en trop, régule la tension artérielle et améliore l’oxygénation.

Ajoutons pour les « puristes », qu’en plus, ce serait un bon moyen de lutter contre le cancer, le diabète et l’ostéoporose. Bref, de quoi être largement motivé pour bondir au plus vite de son fauteuil bien-aimé. Et faire du vélo !

Senior sur un fauteuil
Senior sur un fauteuil

Oui, mais ce n’est pas tout. Le vélo, c’est aussi bon pour le moral. C’est que ça donne l’impression de retrouver une seconde jeunesse. Après tout, si on est encore capable d’aligner quelques kilomètres dans la campagne environnante, c’est qu’on n’est pas en si mauvais état physique que ça.

Et puis, comme il faut un peu d’équilibre pour tenir sur un vélo, cela permet également, en passant, de remettre ces fichues sensations de vertige, récurrentes, à leur juste place. Enfin, comme il est rare de partir tout seul en « vadrouille », ça fait aussi beaucoup de bien au moral de partager le même effort avec sa bande de « potes ».

Profiter des bienfaits du vélo, c’est facile

Mais, il ne suffit pas de lister tous les bienfaits, physiques et mentaux, du vélo. Encore faut-il savoir passer à l’étape suivante et s’y mettre réellement. C’est vrai que s’il y a longtemps qu’on n’a plus fait de vélo, on peut avoir un peu d’appréhension, avant de reprendre en mains sa « petite reine ».

Cela dit, faire du vélo, c’est comme la marche, une fois qu’on a appris à en faire, ça ne s’oublie jamais.

S'équiper pour faire du vélo
S’équiper pour faire du vélo

Faire du vélo sans risques

Cependant, même si on sait toujours faire du vélo, les conditions dans lesquelles on peut le faire ont bien changé au fil du temps. Et, par ailleurs, bien des seniors gardent du vélo de mauvais souvenirs, datant, le plus souvent, de leur enfance.  Et, de ce fait, ils ne sont plus guère tentés de les revivre.

Raison pour laquelle, de nombreuses associations spécialisées, dites vélo-écoles, ont été créées pour aider leurs adhérents à passer outre à ces réserves et notamment à :

  • Trouver un bon équilibre sur son vélo.
  • Pédaler juste ce qu’il faut.
  • Maîtriser son vélo en toutes circonstances.
  • Choisir ses itinéraires en fonction du terrain traversé.
  • Et s’équiper correctement.
  • Etc.

Ajoutons, pour faire bonne mesure, qu’avant de se mettre, ou remettre, en selle, il est conseillé d’en parler à son médecin habituel. Et de plus, il est préférable de voir d’abord les choses « en petit » avant de rêver à un grand « tour ». Une petite session de 30 minutes, tous les jours, sur un terrain bien plat, ce n’est déjà pas si mal.

Faire du vélo sans risques
Faire du vélo sans risques

Choisir le bon équipement pour profiter des bienfaits du vélo

Certes, faire du vélo, c’est d’abord choisir un vélo, en fonction de son poids, de son aérodynamisme, etc.  Mais, c’est aussi avoir les vêtements et les accessoires adéquats tels que :

  • Casque.
  • Gilet réfléchissant.
  • Chaussures.
  • Et combinaison.

Même si on n’a aucunement l’intention de se lancer dans une étape du Tour de France !

De sorte que la seule perspective d’une petite balade à vélo peut, d’emblée, apparaître bien rébarbative. En tout cas, s’il faut s’équiper comme pour aller sur la lune.  Et si on y ajoute, en plus, toutes les contraintes liées à une circulation routière extrêmement réglementée. Et pas toujours accommodante …

Mais, bon, à tout problème, il y a une solution, s’il est bien posé. Le choix d’un équipement pour faire du vélo dépend, en effet, essentiellement des objectifs que l’on poursuit. Si en tant que senior, il s’agit avant tout de garder la forme, ou de la retrouver, nul besoin d’un équipement high tech. Quoique !

On peut se contenter, si on peut dire, par exemple, soit d’un VAE, autrement dit, d’un vélo électrique, soit d’un vélo connecté. Le premier permet de faire de petites balades à vélo, sans craindre les raidillons.

Quant au second, il permet de rester chez soi, tout en faisant « son  sport » et en ayant l’impression d’être dehors, dans son environnement préféré, grâce à son casque de réalité virtuelle. Autre façon de « voyager autour de sa chambre » qui peut être bien pratique.

Vélo d'appartement
Vélo d’appartement

Comment bien profiter des bienfaits du vélo

Comme on le dit souvent, il faut savoir varier les plaisirs, pour mieux apprécier chacun. Il en est de même pour le vélo. Ce n’est pas parce qu’on fait du vélo qu’on ne doit rien faire d’autre.

Marche dans la forêt
Marche dans la forêt

On apprécie d’autant mieux ses sessions à vélo qu’on les alterne, par exemple, avec de longues marches en forêt ou avec des séances de natation. Lesquelles peuvent d’ailleurs combiner les deux pratiques avec l’aquabike.

Séance d'aquabike
Séance d’aquabike

Faire du vélo ? Un réel  « must »  pour les seniors !

En fait, mises à part des contraintes d’ordre médical, on ne voit pas trop ce qui peut empêcher de faire du vélo. Hors mis, bien sûr, un irrémédiable rejet lié à un traumatisme venu de l’enfance, ou d’ailleurs.

Ce qui importe, c’est que faire du vélo est, quoiqu’il en soit, facile et que, sous une forme, ou sous une autre, ça aide incontestablement à garder la ligne et à ralentir le vieillissement.

On ne sera donc pas surpris que le vélo soit un élément de base de la panoplie du parfait « boomer » et de la culture seniors.