Que faire contre les taches brunes ?

Que faire contre les taches brunes
Que faire contre les taches brunes
Que faire contre les taches brunes

Comme les cheveux blancs ou les rides, les taches brunes sont un indicateur du temps qui passe. C’est pourquoi, on les appelle aussi taches de vieillesse. Et contrairement à ce qu’on pourrait croire, elles peuvent apparaître très tôt.

Dans certains cas, dès même 30 ans ! Et souvent, dès 40 – 50 ans.  Alors, après 60 ans, n’en parlons pas ! Or dans un monde où l’apparence compte beaucoup, surtout quand on est encore actif et qu’on fait officiellement partie des seniors, passe encore d’avoir des cheveux argentés, pour les hommes plus que pour les femmes, d’ailleurs, mais pour ce qui concerne les taches brunes, c’est vraiment pas terrible.

Mais, avant de voir ce qu’on peut faire contre les taches brunes, qu’est-ce que c’est et d’où viennent-elles ?

C’est quoi les taches brunes ?

On les trouve essentiellement sur les mains, le visage, le cou et les épaules. « Taches brunes » est leur nom commun, ou encore taches de vieillesse, mais plus scientifiquement, on les appelle aussi lentigos ou mélanoses. D’une manière générale,

Elles touchent plus de 90 % des personnes à peau blanche de plus de 70 ans.

Taches brunes
Taches brunes

Autrement dit, les taches brunes sont le propre des individus pouvant être classés dans l’un des trois premiers phototypes de Fitzpatrick et leur nombre se multiplie avec l’âge.

D’où viennent les taches de vieillesse ?

Le soleil, ou plus exactement les UV,  est le principal facteur à l’origine des taches brunes. En effet, elles correspondent à une oxydation de la peau, générée par les UV, qui se traduit par une surproduction d’amas pigmentés de mélanine.

Rayon UV du soleil
Rayon UV du soleil

Cependant, le soleil n’est pas le seul en cause dans l’apparition de taches brunes. Un changement dans les rythmes biologiques comme une grossesse ou une ménopause peut aussi les provoquer.

On peut également ajouter à tous ces facteurs les effets de la pollution de l’environnement liée, notamment, aux microparticules ou encore ceux résultant d’une trop grande consommation d’alcool ou de tabac.

Différence entre taches brunes et mélanomes

Cela dit, il est quelque fois difficile de faire la distinction entre de banales taches brunes et des mélanomes qui peuvent être réellement dangereux. Ces derniers apparaissent, en général, de manière soudaine et ont des formes évolutives.

Dans ce cas, il y a de fortes chances pour qu’on soit en présence d’un mélanome de Dubreuilh, surtout si la personne concernée est une personne très âgée.

Examen au dermascope
Examen au dermascope

Il est, par suite, fortement recommandé de se faire régulièrement examiner la peau par un dermatologue. Par exemple, une fois tous les ans ou tous les deux ans. Cet examen se fait, en principe, à l’aide d’un dermascope ou d’un microscope facial et peut, le cas échéant, déboucher sur une biopsie.

Actions contre les taches de vieillesse

En général, l’apparition de taches brunes sur le mains, le visage, le cou et les épaules n’est pas bien ressenti.  Qu’on soit homme ou femme. Elle est, en effet, un des tout premiers signes du vieillissement et peut donc être difficilement acceptée dans une société qui privilégie les apparences jeunes.

Actions contre les taches de vieillesse
Actions contre les taches de vieillesse

D’où toute une série de pratiques pour essayer, avec plus ou moins de bonheur, de les faire disparaître. Citons, entre autres :

  • Une hygiène de vie limitant l’exposition au soleil et les facteurs favorisant l’oxydation de la peau comme, par exemple, l’alcool et le tabac.
  • Une routine à base de produits naturels comme, par exemple, du jus de citron, matin et soir, sur les tâches les plus disgracieuses. Ou, à la place du jus de citron, du vinaigre de cidre, un mélange d’huiles essentielles, etc. De nombreuses recettes sont, notamment, proposées par le magazines féminins.
  • L’emploi d’une crème antitaches dont les principes actifs comprennent de la vitamine E, A et C. Ou encore de l’hydroquinone. Evidement, mieux vaut en parler avec son dermato avant de faire son choix. On peut aussi compléter le tout avec le fameuse DHEA.
  • Des séances de peeling qui consistent à « gommer » les cellules indésirables. Elles doivent être effectuées par des spécialistes quand il faut agir en profondeur.
  • De même, naturellement, que le recours aux techniques laser ou cryogéniques.

A noter que dans ces deux derniers cas, la consultation d’un dermatologue s’impose.

Les taches brunes, en résumé 

On ne peut pas empêcher leur apparition car elle est liée au vieillissement de la peau et donc à l’âge. Mais, on peut la ralentir, en particulier, par une hygiène de vie et des soins appropriés.

On peut aussi les atténuer, voire les faire quasiment disparaître, par le recours à des techniques « lourdes » comme le peeling, le laser ou la cryogénie.

Cependant, les taches brunes ne sont pas seulement et uniquement liées à l’âge, elles peuvent aussi être le signe du développement d’une tumeur maligne.

Dans tous les cas, il est recommandé de se faire régulièrement examiner la peau par un dermatologue.