Caisse de retraite complémentaire

Trouver sa caisse de retraite complémentaire parmi les différents organismes existants peut s’avérer laborieux. Pour simplifier vos recherches, nous avons rassemblé dans ce dossier l’ensemble des interlocuteurs auxquels vous pouvez être rattaché. 

Qu’appelle-t-on caisse de retraite de régime complémentaire ?

La caisse de retraite complémentaire correspond au système de retraite de deuxième niveau, après le régime général. Il s’agit d’un principe de complément vieillesse se rajoutant au régime de base de la sécurité sociale.

Il n’existe pas une caisse unique de retraite complémentaire. En effet, selon votre profession exercée, vous relevez d’un organisme complémentaire spécifique.

Comment savoir quelle est ma caisse de retraite complémentaire ?

Selon votre parcours professionnel, vous pouvez dépendre d’une ou plusieurs caisses complémentaires de retraite. Par exemple, si vous avez changé d’employeur au cours de votre carrière, tout en restant dans la même catégorie d’emploi salarié, vous dépendez d’une seule caisse de pension vieillesse complémentaire : l’AGIRC-ARRCO.

En revanche, si vous avez travaillé pour une collectivité territoriale au cours de votre seconde partie de carrière, vous dépendez alors de deux complémentaires pour votre retraite : l’AGIRC-ARRCO pour la partie salarié et la RAFP (retraite additionnelle de la fonction publique) pour vos années au sein de l’administration territoriale.

Pour retrouver vos différentes caisses de retraite, rendez-vous dans la partie suivante.

Quelles sont les caisses de retraite complémentaires ?

Parmi les nombreux régimes de retraite en France, on relève des caisses complémentaires bien distinctes selon les catégories d’emplois.

Catégorie professionnelleSecteur d’emploi / StatutCaisse de retraite complémentaire
Salariés du privéAgricolesAGIRC-ARRCO
Industrie, commerce et servicesAGIRC-ARRCO
Membres du culteAGIRC-ARRCO
Agents de la fonction publiquenon titulairesIRCANTEC
Fonctionnaires de l’État, magistrats, militairestitulairesRAFP
Fonctionnaires territoriaux et hospitalierstitulairesRAFP
Personnel navigantAéronautique civileCRPN
Exploitants agricolesNon salariésComplémentaire obligatoire  MSA
Artisans, commerçants, industrielsNon salariésComplémentaire des indépendants
Ouvriers de l’ÉtatRégime spécialFSPOEIE
Salariés d’entreprises ou professions à statut particulierRégime spécial de base + complémentaireCaisses indépendantes : BDF, Mines, CNIEG, CRPCF, CRPCEN, ENIM, CROPERA, Port autonome de Strasbourg, CRP RATP, CPRPSNCF
Professions libéralesRégime spécial de base + complémentaireCaisses indépendantes :  CNAVPL, CPRN, CAVOM, CARMF, CARCDSF, CAVP, CARPIMKO, CARPV, CAVAMAC, CAVEC, CIPAV, CNBF
Source : service-public.fr

Quelle est la caisse de retraite complémentaire des salariés ?

Si vous avez occupé un emploi de salarié agricole, de l’industrie, du commerce ou des services, vous dépendez de la caisse complémentaire AGIRC-ARRCO. Que vous ayez un statut de cadre ou non, c’est cet organisme unique qui vous couvre pour la complémentaire.

En effet, depuis le 1er janvier 2019, les caisses AGIRC et ARRCO ont fusionné pour ne former qu’une seule et même caisse de retraite. À présent, l’établissement de complémentaire pour la retraite suit 32 millions d’assurés. C’est l’organisme majeur en matière de caisse complémentaire.

Quelle est la caisse de retraite complémentaire des fonctionnaires ?

Pour trouver sa complémentaire fonctionnaire, tout dépend du contrat qui vous lie à la fonction publique et du type d’employeur public. 

En effet, lorsque vous êtes contractuel, c’est-à-dire non titulaire d’un poste dans la fonction publique, votre organisme de référence pour la complémentaire est l’IRCANTEC, l’Institution de retraite complémentaire des agents non titulaires de l’État et des collectivités publiques. L’IRCANTEC est également votre caisse si vous êtes titulaire à temps partiel dans la fonction publique, lorsque votre contrat porte sur moins de 28 heures par semaine.

En revanche, si vous êtes ouvrier de l’État, c’est la caisse FSPOEIE qui suit votre retraite de base et complémentaire.

Pour tous les autres fonctionnaires, ils relèvent de la RAFP, Retraite Additionnelle de la Fonction Publique.

Quelle est la caisse complémentaire des professions libérales ?

Pour les professions libérales, il n’y a pas une seule caisse complémentaire. En effet, étant rattachés à un régime spécial pour la plupart des professions libérales réglementées, les libéraux disposent d’une caisse de retraite spécifique selon la catégorie d’activité et le rattachement à un ordre ou une chambre particulière.

En ce qui concerne les professions libérales non réglementées, elles sont assimilées à des travailleurs indépendants, tout comme les artisans ou commerçants. Ils sont ainsi rattachés à un régime de complémentaire obligatoire auprès de la sécurité sociale des indépendants.

Comment trouver le téléphone info retraite complémentaire ?

Au regard du nombre de caisses possibles, si vous souhaitez contacter votre interlocuteur pour la complémentaire, vous n’obtiendrez pas un numéro de téléphone unique.

Pour faciliter votre recherche, vous pouvez ainsi consulter les informations spécifiques pour chaque caisse suivante :

  • AGIRC-ARRCO
  • IRCANTEC
  • RAFP
  • FSPOEIE
  • CPRN
  • MSA
  • Complémentaire des indépendants
  • Caisses complémentaires professions libérales
  • Caisses complémentaires professions à statut particulier

Chaque caisse de retraite complémentaire possède un fonctionnement qui lui est propre. Véritables organismes indépendants, ils complètent votre retraite de base en fonction de votre carrière.

Retour en haut