Caisse de retraite RAFP Retraite additionnelle de la Fonction publique

La caisse RAFP Retraite additionnelle de la Fonction publique est un établissement en charge de la gestion de la retraite complémentaire des agents publics titulaires. Découvrons les éléments qui permettent de comprendre l’organisation de cette caisse de retraite.

Qui est la caisse de retraite RAFP ?

La caisse de pension vieillesse RAFP est le régime complémentaire obligatoire de retraite additionnelle de la fonction publique. En d’autres mots, la RAFP intervient en deuxième niveau pour le versement de la retraite des fonctionnaires titulaires et stagiaires. 

En effet, elle vient compléter le régime de base de retraite versé par l’un des deux organismes référents, à savoir : 

La caisse retraite de la RAFP concerne 4,5 millions de fonctionnaires publics au 31 décembre 2018 (source : RAFP). Le système de retraite RAFP a été instauré à partir du 1er janvier 2005, dans le cadre de la loi Fillon.

Qui gère les missions de la retraite additionnelle des fonctionnaires ?

Pour assurer les missions de gestion des pensions de retraite, la caisse de la RAFP s’appuie sur les services de la Caisse des Dépôts. Celle-ci agit sous la surveillance de l’Établissement de retraite additionnelle de la fonction publique (ERAFP). 

En particulier, la Caisse des dépôts s’occupe des :

  • Suivis de carrières pour le compte des agents publics.
  • Corrections des erreurs sur les relevés.
  • Encaissement des cotisations auprès des employeurs.
  • Versement des pensions retraite RAFP aux assurés.

Les retraités fonctionnaires d’État disposent toutefois d’un traitement particulier. En effet, ils reçoivent leur pension vieillesse de la part de la DGFIP, Direction Générale des finances publiques.

Qui est concerné par la retraite complémentaire RAFP ?

L’établissement de retraite complémentaire RAFP intervient auprès des agents titulaires rattachés aux trois fonctions publiques :

  • 45 % fonctionnaires d’État.
  • 32 % agents territoriaux.
  • 19 % employés par la fonction publique hospitalière
  • 4 % d’autres statuts (magistrats ou militaires).
    (source : RAFP)

La caisse de retraite additionnelle RAFP exclut toutefois les complémentaires des agents titulaires effectuant moins de 28 heures par semaine. Aussi, ces derniers sont affiliés à l’Ircantec.

Comment consulter son dossier pour la retraite avec la RAFP ?

Pour retracer sa carrière ou connaître ses droits à la retraite, c’est extrêmement simple avec la caisse complémentaire des agents publics. Depuis l’espace de connexion de la Caisse des Dépôts, vous avez accès à votre dossier de suivi de retraite RAFP.

Les éléments concernant vos droits à la retraite RAFP sont également consultables sur l’espace info-retraite.fr. Cette procédure est possible puisque la caisse de retraite additionnelle de la fonction publique fait partie du GIP Info retraite, regroupant les données de la majorité des régimes de retraite.

Comment obtenir les informations sur ses droits à la retraite avec la retraite additionnelle ?

Dès que vous commencez à cotiser pour la retraite, vous disposez d’un droit à l’information sur vos acquis en matière de cotisations et pensions vieillesse. 

À partir de vos 35 ans, vous recevez un relevé individuel de situation (RIS) qui reprend tous vos droits obtenus depuis le début de votre vie professionnelle. D’ailleurs, c’est l’occasion de vérifier qu’il n’y a pas d’erreur sur la synthèse de carrière et d’en demander la correction, le cas échéant. 

Ensuite, ce relevé, adressé tous les 5 ans, se transforme en estimation indicative globale (EIG) à vos 55 ans. L’EIG vous donne un aperçu du futur montant de retraite que vous pourrez percevoir en fonction de l’âge de départ. 

Vous préférez vous entretenir avec un conseiller retraite ? C’est tout à fait possible de rencontrer un professionnel de la retraite RAFP à partir de 45 ans. En effet, l’interlocuteur RAFP examine vos droits ainsi que la pension qui en découle. Il peut également étudier plusieurs options de carrière et leur incidence sur votre future pension de vieillesse.

Comment demander la retraite RAFP ?

L’âge de votre fin de carrière approche… Vous souhaiteriez faire valoir vos droits à la retraite auprès de la RAFP ?

Le régime de retraite a été simplifié de façon à ce que vous n’ayez qu’une seule demande globale à formuler pour l’ensemble des caisses de retraite. Peu importe les caisses auxquelles vous avez cotisé, le type de régime de retraite que ce soit de base ou complémentaire, vous réalisez une seule et même démarche.

Cette formalité est à réaliser auprès de votre employeur, c’est-à-dire votre hiérarchie et la direction des ressources humaines (RH). Le service RH prend en charge votre dossier de retraite de base et complémentaire pour assurer son suivi jusqu’à obtention de l’accord.

Prévoyez toutefois un délai pour le traitement de votre dossier, entre 4 à 6 mois avant la date de votre départ.

Comment contacter la RAFP pour sa retraite ?

Pour contacter la caisse de retraite RAFP, tout dépend si vous êtes actif ou retraité.

En premier lieu, les cotisants actifs peuvent consulter leur dossier complet sur l’espace en ligne de la Caisse des Dépôts.

De plus, sur le site internet de la caisse de retraite, vous accédez à des rubriques pour vous guider telles que :

Si vous préférez un accompagnement, votre employeur peut prendre le relais avec l’interlocuteur vieillesse complémentaire.

Quant aux retraités, ils disposent de plus de moyens de contact avec leur caisse de retraite complémentaire.

Tout d’abord, ils peuvent écrire directement à la caisse de retraite à l’adresse :

Monsieur le Directeur général de la Caisse des Dépôts
RAFP – Service PPMP
Rue du Vergne
33059 Bordeaux cedex

Dans ce cas, il faut impérativement indiquer son nom et son numéro de pension ou joindre vos références qui figurent sur vos documents retraite RAFP.

Ensuite, vous pouvez compléter un formulaire de contact RAFP ou faire une demande de rendez-vous pour contacter un conseiller.

Enfin, vous pouvez appeler la RAFP par téléphone au 05 56 11 40 60 pour accéder au :

  • Serveur vocal interactif accessible 7j/7 et 24h/24.
  • Service d’accueil téléphonique du lundi au vendredi de 9h à 16h.

La caisse RAFP Retraite additionnelle de la Fonction publique est un acteur important dans la carrière d’un agent public titulaire ainsi que pour les pensionnés. Que vous soyez actif ou retraité, la caisse de retraite RAFP gère vos cotisations et allocations vieillesse liées à votre carrière dans l’administration publique.

Retour en haut