Caisse de retraite complémentaire AGIRC-ARRCO

Caisse de retraite complémentaire AGIRC-ARRCO

La caisse de retraite complémentaire AGIRC-ARRCO représente un organisme majeur en matière de pension vieillesse. Mais alors, qui en dépend ? Comment fonctionne-t-elle ? Voici ici les points essentiels qu’il faut retenir.

Qu’est-ce la caisse de retraite Arrco-Agirc ?

La caisse AGIRC-ARRCO prend en charge le régime de retraite complémentaire obligatoire des salariés du privé. D’ailleurs, elle intervient en complément du régime de base, assuré par la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV) pour les travailleurs salariés du privé. 

À vrai dire, l’organisme est composé de 2 branches ayant fusionné au 1er janvier 2019 :

  • AGIRC : Association Générale des Institutions de Retraites Complémentaires, créée le 14 mars 1947, supervisant le système de retraite complémentaire des salariés cadres du secteur privé dans les branches du commerce, de l’industrie, des services et de l’agriculture.
  • ARRCO : Association des Régimes de Retraite COmplémentaire existant depuis le 8 décembre 1961, à l’attention des salariés non-cadres des mêmes secteurs d’activité.

Ainsi, l’AGIRC-ARRCO suit 32 millions d’assurés pour 80 milliards d’euros de pensions annuelles (source AGIRC-ARRCO).

Qui dépend du régime AGIRC ARRCO ?

Parmi la population active, on compte une grande majorité de salariés du secteur privé ayant été ou étant actuellement rattachés à cette caisse de retraite complémentaire. 

En effet, il suffit d’avoir travaillé et cotisé au cours de sa carrière dans une entreprise dépendant de l’AGIRC ARRCO pour avoir ouvert des droits auprès de cet établissement.

Qui dépend du régime AGIRC ARRCO?
Qui dépend du régime AGIRC ARRCO?

C’est notamment le cas si vous travaillez ou avez travaillé au moins une fois dans votre vie professionnelle en tant que salarié ou cadre du privé dans l’une des branches ci-dessous :

  • Agricole.
  • Industrie.
  • Commerce.
  • Services.
  • Membres du culte.

Par ailleurs, derrière l’appellation “salarié”, on identifie les travailleurs suivants :

  • Ouvriers,
  • Employés,
  • Techniciens,
  • Agents de maîtrise (cadres ou non-cadres).

Comment est organisée l’AGIRC-ARRCO ?

Le régime AGIRC ARRCO est structuré avec une organisation multi-niveaux. Tout d’abord, une fédération supervise le fonctionnement des caisses complémentaires et pilote donc le système de retraite de deuxième rang. Aussi, c’est elle qui fixe annuellement les valeurs des cotisations vieillesse ainsi que la valeur du point. De plus, elle représente les caisses de retraite dans les grands chantiers relatifs aux projets de réformes.

Puis, le régime AGIRC ARRCO est suivi par 15 institutions de caisses de retraite intervenant dans des groupes de protection sociale. Aussi, ces groupes assurent des missions de protection sociale complémentaire comme la prévoyance ou l’épargne salariale.

Enfin, on trouve les CICAS, centres d’information retraite pour l’AGIRC-ARRCO, interlocuteurs de terrain pour conseiller salariés et pensionnés.

Quel est le rôle des caisses de retraite ARRCO-AGIRC ?

Ce sont les 15 institutions de retraite complémentaire (IRC) qui s’occupent donc de la gestion des cotisations et du paiement aux pensionnés pour le compte de la fédération AGIRC-ARRCO. 

Plus particulièrement, les IRC administrent les comptes vieillesse des salariés affiliés et de leurs employeurs en assurant des fonctions telles que : 

  • Suivi des adhésions des entreprises.
  • Affiliation des salariés. 
  • Recouvrement des cotisations. 
  • Gestion des droits à la retraite.

En outre, ces institutions sont les interlocutrices principales des retraités pour le versement de leurs pensions complémentaires vieillesse.

Ces caisses de retraite sont également intégrées au sein de groupes de protection sociale. Ainsi, ceci permet alors de proposer des prestations de prévoyance, de mutuelles, d’assurance, etc., et ce, sans obligation de souscription, en totale indépendance.

Qui sont les caisses de retraite AGIRC-ARRCO ? 

Parmi les institutions rattachées au régime complémentaire AGIRC-ARRCO, on trouve donc les groupes :

  • AG2R La Mondiale.
  • Malakoff Humanis.
  • Agrica. 
  • Audiens. 
  • B2V groupe. 
  • IRP Auto.
  • Lourmel. 
  • Pro BTP.
  • Klésia.
  • Ircem.
  • Apicil.
  • CRC.
  • CGRR.
  • Ircom.
  • BTPR.

Ici, deux critères entrent en compte pour déterminer l’adhésion :

  • Secteur d’activité, d’après la convention collective de branche adoptée par l’employeur.
  • Département du siège social de son employeur.

Toutefois, vous pouvez retrouver cette information sur le relevé individuel de situation (RIS) envoyé tous les 5 ans à partir des 35 ans, ou sur l’estimation indicative globale (EIG) adressée à partir de 55 ans. 

Néanmoins, si vous voulez retrouver facilement votre interlocuteur d’allocation vieillesse complémentaire, il suffit de se connecter sur le portail retraite en ligne AGIRC-ARRCO

Où rencontrer un conseiller retraite pour sa complémentaire ?

Dans un Centre d’Information, Conseil et Accueil des Salariés (CICAS), on peut rencontrer des conseillers qui guident les affiliés à l’AGIRC-ARRCO. Entre autres, ils ont pour mission de :

  • Conseiller et informer les salariés (en activité et au chômage) en matière de complémentaire.
  • Enregistrer les demandes de pensions.
  • Assister les futurs pensionnés dans leur dossier de complémentaire.
  • Représenter aussi l’AGIRC-ARRCO localement. 

D’ailleurs, lorsque vous atteignez 45 ans, vous pouvez parfaitement rencontrer un de ces interlocuteurs locaux pour réaliser des simulations d’allocations selon les différents cas de figure que vous envisagez avant votre future carrière.

Comment suivre ses droits à la retraite complémentaire ?

Pour connaître le nombre de points acquis en cours de carrière, on peut se référer aux différents relevés adressés par les organismes vieillesse à partir de 35 ans, et ce, tous les 5 ans.

Comment suivre ses droits à la retraite complémentaire
Comment suivre ses droits à la retraite complémentaire

Autrement, on peut aussi accéder à son compte caisse de retraite complémentaire AGIRC-ARRCO avec une connexion France Connect. Ce contact se réalise alors par un portail :

  • Impôts.
  • Assurance Maladie.
  • La Poste.
  • Mobile Connect.
  • MSA.
  • Alicem.

En dernier lieu, vous pouvez toujours aller rencontrer un conseiller AGIRC-ARRCO sur place, dans une antenne locale.

Comment demander sa retraite complémentaire en France ?

Vous pouvez réaliser votre demande de retraite 6 mois avant la date prévue de fin carrière. Aussi, cette démarche s’effectue auprès de son employeur ou directement à la caisse dont vous dépendez. 

À présent, une seule demande suffit, que ce soit pour l’allocation vieillesse de base ou la complémentaire.

Cette démarche peut également se faire sur votre espace en ligne AGIRC ARRCO, en lien avec l’Assurance retraite.

Il en va de même pour votre demande de retraite sur le site info-retraite.fr, puisque l’AGIRC ARRCO fait partie du GIP Union Retraite regroupant la totalité des régimes obligatoires.

Vous préférez recevoir un dossier par courrier ? La requête est alors à formuler auprès de l’un des conseillers au 0 820 200 189 (0,09 € TTC la minute + prix d’appel).

Comment demander sa retraite complémentaire en résidant dans un pays étranger ?

Les travailleurs habitant à l’étranger peuvent également faire valoir leurs droits à la retraite AGIRC ARRCO s’ils ont occupé un emploi salarié en France.

Si vous vivez dans un pays de l’Espace Économique Européen, vous devez donc formuler votre demande à l’établissement vieillesse du pays de votre résidence qui fera le lien avec les organismes français dont vous dépendez.

En complément, pour un pays hors Union européenne, la demande doit alors se réaliser par courrier à :

Centre de Gestion CICAS
Résidents hors de France
45805 Saint-Jean-de-Braye Cedex
France

Comment accéder à l’espace personnel AGIRC ARRCO retraite ?

En premier lieu, le contact le plus rapide et direct avec sa caisse de retraite se fait via l’espace en ligne AGIRC-ARRCO

Depuis cette interface, vous pouvez ainsi consulter une rubrique générale “Mes services” qui reprend la majorité des questions concernant votre retraite complémentaire.

De plus, vous disposez également d’un espace d’identification personnelle qui vous permet d’accéder à vos données propres. 

Par ce portail, vous pourrez aussi effectuer des démarches telles que réclamer votre relevé individuel de situation ou votre estimation indicative globale. De même, vous pouvez prendre rendez-vous avec un conseiller retraite ou demander votre dossier de départ à la retraite.

Comment poser une question par courriel à l’AGIRC ARRCO ?

Vous ne disposez pas d’adresse email spécifique pour correspondre avec l’AGIRC ARRCO, mais des formulaires de contact que vous pouvez compléter en ligne. Pour ce faire, ils reprennent des questions bien ciblées ou permettent de déposer une réclamation.

Comment prendre un rendez-vous retraite AGIRC ARRCO ?

Il existe un centre CICAS par département de la métropole, ainsi qu’un établissement par arrondissement parisien. De plus, les conseillers retraite AGIRC ARRCO se déplacent pour assurer des permanences locales dans les mairies (souvent dans les Centres Communaux d’Action Sociale CCAS).

un rendez-vous retraite AGIRC ARRCO
un rendez-vous retraite AGIRC ARRCO

Ainsi, pour repérer votre centre local CICAS, vous pouvez consulter la liste des CICAS par département.

À noter que les conseillers reçoivent uniquement sur rendez-vous, du lundi au vendredi de 8h30 à 18h00. Pour connaître les horaires d’affluence dans les agences, consultez le tableau indicatif des heures de visites dans les bureaux CICAS.

Comment téléphoner à la caisse complémentaire AGIRC ARRCO ?

Dans ce cas, un seul numéro unique est mis à la disposition du public. Le téléphone de la caisse de retraite complémentaire AGIRC-ARRCO est donc le 0 820 200 189 (0,09 €/min + prix d’appel). 

Une petite astuce, pour ne pas patienter trop longtemps au téléphone, pensez alors à relever votre numéro de sécurité sociale avant d’appeler votre caisse AGIRC ARRCO. 

D’ailleurs, vous pouvez privilégier une plage horaire durant les heures creuses d’appel pour gagner du temps.

Comment contacter les caisses de retraite complémentaire AGIRC ARRCO ?

Téléphone de l’AG2R AGIRC-ARRCO : 09 74 50 20 01.

Téléphoner à la caisse Malakoff Humanis : Retraité domicilié en métropole : 3983 (service gratuit et prix appel).

Domicile dans les DROM ou à l’étranger : 09 74 75 39 83 (numéro cristal donc appel non surtaxé).

Contact téléphone Agrica retraite et action sociale : 0821 200 800 (0,09 €/minute).

Téléphone Audiens : Particuliers en activité : 0 173 173 755

Retraités : 0 173 173 759.

Téléphone B2V Groupe : 0809 400 267 (service gratuit + prix d’un appel).

Téléphone IRP Auto pour les particuliers : 0 820 225 225

Téléphone Lourmel : 01 40 60 20 00.

Téléphone PRO BTP : 01 49 54 40 00.

Téléphone service client Klesia : 01 71 39 15 15 (appel non surtaxé)

Téléphone IRCEM : 0 980 980 990.

Téléphone services particuliers APICIL : 04 72 27 72 72.

Téléphone CRC CRR : 02 62 90 01 00.

Téléphone CGRR accueil salariés secteur privé : 05 90 23 93 65.

Téléphone IRCOM :

Accueil salariés secteur privé : 05 96 55 61 00

Accueil salariés du bâtiment : 05 96 50 48 70

Téléphone CRR BTP : 05 90 82 22 57.

En résumé, la caisse de retraite complémentaire AGIRC-ARRCO est structurée de façon à être présente sur les différents territoires, au plus près de ses affiliés. Aussi, vous trouverez forcément un interlocuteur AGIRC-ARRCO qui vous guidera pour votre dossier personnel. Vous voulez joindre un conseiller retraite AGIRC ARRCO ? Téléphonez alors au 0800 200 189.

Enfin, pour aller plus loin dans vos recherches, nous avons préparé spécialement pour vous un simulateur de retraite AGIRC ARRCO pour vous aider à évaluer le montant de votre retraite complémentaire.

Retour en haut