Caisse de retraite MSA de la Mutualité Sociale Agricole

Caisse de retraite MSA

Comment fonctionne la caisse de retraite MSA de la Mutualité Sociale Agricole en matière de système vieillesse ? Pour connaître les informations sur l’organisation et les relations avec la caisse pour sa retraite, retrouvez les éléments essentiels dans cet article.

Qu’est-ce que la Mutualité Sociale Agricole ?

La MSA (Mutualité Sociale Agricole) réalise plus de missions qu’une simple caisse de retraite. Aussi, elle s’impose comme le 2e système de protection sociale français à l’attention des travailleurs agricoles salariés ou indépendants, ainsi que leurs familles. 

Pour le volet vieillesse, la MSA se pose comme une caisse de retraite autonome. Elle s’occupe de 3,9 millions de dossiers de retraite en moyenne (source MSA – 2020).

L’assurance vieillesse des exploitants agricoles a été instaurée en 1952.

Quant au régime de retraite complémentaire, il est devenu obligatoire pour les exploitants agricoles et les chefs d’entreprise agricoles en 2003. 

Quelles sont les missions de la MSA pour les retraites ?

En tant que caisse de retraite agricole, la Mutualité Sociale Agricole s’occupe du régime de base pour les salariés et les exploitants agricoles. Ces derniers bénéficient du régime complémentaire obligatoire (RCO) par la caisse vieillesse de la MSA, contrairement aux salariés qui relèvent de l’AGIRC-ARRCO

Qu’est-ce que la Mutualité Sociale Agricole
Qu’est-ce que la Mutualité Sociale Agricole?

La caisse de la MSA assure des missions de service public au titre de la sécurité sociale agricole. De même, le système de prévoyance invalidité décès dépend de la mutualité sociale des agriculteurs. C’est également l’établissement qui gère le service de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (SASPA) depuis le 1er janvier 2020.

Comment est organisée la MSA ?

Attachée aux valeurs de mutualisme et de proximité, la caisse de retraite agricole est bâtie sur un réseau solide. Une caisse centrale et 35 caisses sont réparties sur le territoire français métropolitain et ultra-marin.

Ces organisations sont administrées par des élus représentatifs de la profession par le biais de conseils d’administration et d’assemblées générales. Chaque catégorie dispose de sièges au sein de cette instance, que ce soit les exploitants, les salariés ou les employeurs.

Enfin, la MSA se veut avant tout démocratique et professionnelle.

Qui est affilié à la MSA pour la retraite ?

2 catégories d’emplois sont rattachées à la caisse de la mutualité sociale agricole :

  • Salariés agricoles : salariés sur les exploitations, des organismes agricoles comme la chambre d’agriculture ou la MSA, enseignants agricoles, etc.
  • Indépendants agricoles : chef d’exploitation ou d’entreprise agricole, collaborateur ou aide familial.

Comment suivre sa carrière professionnelle pour sa retraite avec la MSA ? 

Comme pour les autres régimes de retraite, l’assuré agricole MSA reçoit à partir de ses 35 ans, puis tous les 5 ans, son relevé individuel de situation (RIS) qui reconstitue les différents éléments de carrière du cotisant. 

Puis, l’affilié MSA reçoit une estimation individuelle globale (EIG) à partir de 55 ans et tous les 5 ans qui suivent, jusqu’à la retraite. D’ailleurs, ces documents se consultent sur l’espace en ligne retraite MSA. Le portail en ligne permet également de calculer son âge de départ à la retraite.

La MSA fait partie du GIP Info retraite qui permet de retracer sa carrière, peu importe les régimes. Donc, le cotisant MSA peut consulter son compte retraite en ligne via le site info-retraite.fr.

Comment demander sa retraite avec la MSA ?

La période de demande de retraite MSA

Pour demander sa retraite auprès de la Mutualité Sociale Agricole, vous devez vous y prendre 4 à 6 mois avant la date estimée de retraite. Cette démarche n’est pas automatique. Par ailleurs, vous devez continuer à travailler jusqu’à obtenir l’accord de votre caisse de retraite mutualité sociale agricole pour partir à la retraite.

Comment suivre sa carrière professionnelle pour sa retraite avec la MSA
Comment suivre sa carrière professionnelle pour sa retraite avec la MSA?

Un point de vigilance pour les exploitants agricoles. Une déclaration d’intention de cessation d’activité agricole (DICAA) s’envoie à la chambre d’agriculture 3 ans avant la date de départ à la retraite estimée. 

Les documents à compléter pour sa retraite MSA

À présent, votre interlocuteur unique pour la demande de retraite, c’est la MSA, peu importe votre régime de retraite (de base, complémentaire, salarié ou indépendant agricole). 

Cette formalité peut s’effectuer en ligne via l’espace personnel de retraite MSA sur l’option “Demander ma retraite (tous régimes)” ou sur le formulaire papier DUR demande unique de retraite MSA à compléter et à transmettre à sa caisse locale. Le document sur le web présente l’avantage d’être pré rempli. 

La connexion en ligne peut se réaliser par l’accès MSA France Connect qui facilite une reconnaissance sécurisée.

Vous êtes perdu(e) dans ces formalités et les pièces à fournir ? Rendez-vous sur l’espace mesdemarchesretraite.fr pour obtenir une liste personnalisée de conseils et de services d’aide à la retraite.

Comment contacter la MSA ?

Le portail d’accès aux services retraite de la MSA s’effectue en ligne via l’espace personnel MSA. C’est l’outil le plus direct et le plus complet pour ses démarches de suivi et de versement retraite.

Si vous préférez contacter votre antenne MSA locale, vous pouvez consulter l’ensemble des agences MSA par département sur le site internet. Votre conseiller retraite MSA peut vous recevoir sur rendez-vous pour vous accompagner dans cette étape.

En outre, les agences en Outre-Mer sont au nombre de 4 caisses générales de sécurité sociale (Pointe-à-Pitre, Cayenne, Le Lamentin et Saint-Denis-de-la-Réunion) et une caisse de prévoyance sociale pour Gustavia (Saint-Barthélemy). Les adresses des établissements retraite MSA Outre-mer sont visibles sur le site en ligne.

Les outils en ligne de la caisse de retraite MSA mutualité sociale agricole et la proximité de son réseau d’agence simplifient les formalités de demande de retraite pour les professions agricoles.

Retour en haut