Mode de calcul retraite : Les termes essentiels

Mode de calcul retraite : Les termes essentiels

Lorsqu’on se penche pour la première fois sur le mode de calcul retraite, on est confronté à un vocabulaire spécifique. Entre la retraite à taux plein, les majorations diverses ou le système des points, difficile de se faire une idée de sa future allocation vieillesse ! Que veulent dire les termes entrant en compte dans le calcul de la retraite ? Retrouvez notre guide pour comprendre facilement les différentes notions élémentaires d’une simulation retraite.

Comment est défini le taux plein ?

La retraite taux plein correspond au calcul du montant de retraite maximum. Cette pension maximale est acquise lorsque vous atteignez l’âge légal ou lorsque vous avez cotisé sur la totalité des trimestres requis pour votre année de naissance. 

Ce taux correspond à la pension vieillesse du régime de base de la sécurité sociale. Il ne sert absolument pas à définir le montant de la retraite complémentaire.

À quoi correspond le taux de pension ?

Le taux de pension, appelé également taux de liquidation, correspond au coefficient appliqué sur le salaire annuel moyen (SAM) pour calculer le montant de sa retraite. 

Le taux de pension est plafonné à 50 %, et ne peut donc excéder cette valeur. C’est ce qu’on appelle le taux plein dans le cadre du mode de calcul retraite.

Qu’est-ce que la retraite proratisée, la décote ou la surcote ?

On parle de retraite proratisée, c’est-à-dire de décote et surcote quand vous souhaitez partir à la retraite en dehors du taux plein.

Lorsque vous partez avant l’âge défini par la loi pour votre année de naissance ou quand vous n’avez pas acquis suffisamment de trimestres, votre retraite est minorée. Un coefficient minorateur est alors appliqué sur le taux plein de 50 %, au prorata du temps restant à courir.

Qu’est-ce que la retraite proratisée, la décote ou la surcote
Qu’est-ce que la retraite proratisée, la décote ou la surcote

Il en va de même si vous dépassez la limite d’âge ou de trimestres, que vous souhaitez continuer à travailler, un coefficient majorateur s’applique sur le taux plein.

En revanche, vous ne pouvez pas continuer à travailler indéfiniment. Il faudra vous arrêter à l’âge limite de retraite défini par les textes.

Qu’appelle-t-on retraite progressive ?

La retraite progressive permet de terminer sa carrière en commençant à bénéficier d’une partie d’une allocation vieillesse tout en continuant à travailler à temps partiel. Cet emploi vous permet de percevoir des revenus équivalents à votre temps de travail.

Cet avantage est octroyé aux personnes ayant atteint 60 ans et 150 trimestres.

Il s’agit d’un dispositif mis en place en accord avec son employeur afin de proposer une transition entre la vie active et la retraite. Ce principe de retraite ne requiert aucune condition de santé.

Qu’est-ce que la pré-retraite ?

À la différence de la retraite progressive qui propose un départ à la retraite en douceur, la préretraite est proposée aux travailleurs sujets à des problèmes de santé tels qu’un handicap ou une invalidité. Elle est également octroyée dans le cas de pénibilité du travail. Ce principe permet aux particuliers de partir à la retraite avant l’âge légal. Ils continuent ainsi de percevoir une allocation spécifique jusqu’à la date de la retraite.

Il existe plusieurs types de préretraite dont :

  • Amiante. 
  • Entreprise.

Quel est le principe des majorations de retraite ?

En plus de vos droits acquis de trimestres, la législation française vous attribue des majorations de trimestres pour des raisons familiales. Plusieurs motifs vous font bénéficier de ces trimestres bonus. C’est le cas, entre autres, pour :

  • Maternité ou adoption.
  • Éducation.
  • Enfant handicapé.
  • Congé parental.

Qu’est-ce que la retraite minimum ?

Il s’agit d’un principe solidaire de retraite. La retraite minimum concerne les personnes n’ayant pas acquis suffisamment de trimestres en raison de faibles revenus et ayant atteint l’âge limite de cotisation.

Dans ce cas, les personnes pénalisées par leur faible montant de retraite bénéficient d’un montant de minimum vieillesse.

La retraite minimale ne s’applique pas à la retraite complémentaire.

Quand atteint-on la retraite maximale ?

Si vous avez perçu des revenus confortables au cours de votre carrière, vous ne percevrez pas une haute retraite, proportionnelle à vos salaires.

Quand atteint-on la retraite maximale
Quand atteint-on la retraite maximale

En effet, le système de retraite français a plafonné les retraites de base. Votre pension relevant du régime général ne peut pas aller au-delà de 50 % du plafond de la sécurité sociale. Ce plafond de la sécurité sociale change en chaque début d’année. 

Qu’est-ce que la retraite par répartition ?

On appelle retraite par répartition le principe de redistribution des montants de retraite collectés. Aussi, ce système de gestion du régime de retraite de base permet de collecter des cotisations sur les revenus des travailleurs. 

Dans un deuxième temps, les sommes prélevées payent les pensions vieillesse aux retraités. 

Qu’est-ce qu’on appelle retraite à points ?

Ce mode de gestion de la retraite à points est appliqué par les caisses de retraite complémentaires et par quelques caisses de régime spécial.

Ici, les cotisations retraite sur les revenus se définissent par rapport à un nombre de points. Le cumul de ce compte-retraite en fin de carrière est multiplié à une valeur du point. Le calcul indique le montant de pension vieillesse attribuée annuellement. 

Il n’existe pas de valeur universelle du point. Par exemple, un point Ircantec n’a pas la même valeur qu’un point Agirc-Arrco.

Qu’est-ce que l’âge pivot change pour le mode de calcul retraite ?

L’âge pivot correspond à un âge d’équilibre prévu dans le dossier de réforme des retraites envisagé par le gouvernement français. Cet âge permettrait ainsi de rééquilibrer le système de retraite par répartition. 

Le dossier de réforme de retraite devrait s’examiner au cours des prochains mois pour uniformiser les différents régimes de retraite.

Quelle est la différence entre montant de retraite brut et net ?

Le montant de retraite brut net est simple à comprendre. Le montant brut se définit alors par le calcul de base appliqué sur le salaire annuel moyen. À partir de la pension de retraite brute, on applique des prélèvements sociaux permettant de déterminer l’allocation de retraite nette. Il s’agit de la somme versée au retraité par la caisse de retraite, c’est-à-dire la retraite nette.

Le mode de calcul retraite comporte de nombreux paramètres selon la carrière du travailleur, les particularités liées à sa vie familiale et bien d’autres éléments. Chaque dossier de retraite s’avère différent. Pour connaître votre future pension de retraite, il vous suffit de consulter les différents dossiers de notre site correspondant à votre cas.

Retour en haut