Retraite à points : Comprendre le calcul

Parmi le système vieillesse français, la retraite à points dépend d’un élément de calcul majeur pour sa future pension. De quoi s’agit-il ? Comment estimer le montant de son allocation à percevoir ? Retrouvez les principales notions que vous devez comprendre sur la retraite à points.

Qu’est-ce que la retraite à points ?

La retraite à points est un mode de calcul, repris par certains régimes vieillesse, et basé sur un cumul de points. Cette dotation de points augmente tout au long de la carrière grâce aux cotisations versées sur sa rémunération.

C’est cette enveloppe qui va définir le montant constituant la part de la retraite à points. En effet, en appliquant la valeur d’une unité en vigueur au nombre acquis, on peut trouver le montant de retraite correspondant à cette partie d’allocation vieillesse.

La pension vieillesse à points diffère de la liquidation par répartition. Cette dernière se calcule à partir du nombre de trimestres obtenu dans sa vie professionnelle, tel qu’il est pratiqué dans le cadre de certains régimes de base.

Quelle est la réforme de retraite par points ?

Le gouvernement français souhaite uniformiser le système de retraite pour ne garder qu’un seul mode de calcul pour tous : le régime de retraite par points.

Par cette réforme, les pensions de retraite seraient toutes basées sur le principe qu’un euro cotisé donnerait les mêmes droits à retraite à chacun, peu importe le métier exercé. 

Les allocations vieillesse seraient alors calculées sur une valeur du point universelle, quelle que soit la profession exercée.

Cette réforme se trouve encore à l’étude en 2020.

Qui verse ma pension vieillesse à point ?

Pour savoir qui verse une retraite à points, regardez sur votre relevé de situation individuelle. Aussi, cet état de carrière est envoyé tous les 5 ans, à partir de 35 ans.

Le principe de calcul des points correspond généralement au mode d’évaluation de la retraite complémentaire, versée en supplément de la pension de base. Il s’agit notamment du système d’estimation des allocations versées par les caisses suivantes :

  • AGIRC-ARRCO (salariés du privé cadre et non cadre).
  • RAFP (fonctionnaires titulaires).
  • IRCANTEC (fonctionnaires non titulaires).

Le calcul à points pour la retraite s’applique aux professions libérales, à l’exception de celle des avocats. Sont ainsi concernées les caisses :

  • CPRN (notaires).
  • CAVOM (officiers ministériels).
  • CARMF (médecins).
  • CARCDSF (dentistes et sages-femmes).
  • CAVP (pharmaciens).
  • CARPIMKO (auxiliaires médicaux).
  • CARPV (vétérinaires) .
  • CAVAMAC (agents d’assurance).
  • CAVEC (experts-comptables).
  • CIPAV (professions libérales diverses).

Enfin, ce principe de calcul à points se retrouve également dans les régimes complémentaires réservés à deux catégories de professions :

  • Artistes, auteurs d’oeuvres originales avec la caisse IRCEC.
  • Non salariés agricoles avec la MSA.

Quelle est la valeur du point ?

Il n’existe pas de valeur de point universelle pour le calcul de la retraite. En effet, chaque régime ou chaque caisse détermine la valeur du point annuellement. Cette décision appartient à la gouvernance de l’établissement, qui estime le montant de la référence pour l’année à venir. 

Généralement, la valeur unitaire est revue à la hausse selon l’inflation, mais aucun texte n’interdit la réévaluation à la baisse. 

Mais alors, comment connaître la valeur du point pour son organisme de retraite ? Il suffit de se rendre sur le site internet de sa caisse qui indique 2 valeurs différentes :

  • Valeur de service : Il s’agit du montant qui permet de calculer sa pension à points.
  • Valeur d’acquisition : elle aide à définir le nombre d’unités générées à partir de la cotisation.

Aussi, pour calculer le montant de votre retraite par point, vous réalisez votre simulation à partir de la valeur de service.

On peut, par exemple, consulter la valeur des points Agirc-Arrco, des points RAFP, des points IRCANTEC, etc.

Combien de points peut-on acquérir dans sa carrière ?

Chaque actif cotise auprès du système vieillesse et permet donc de se créer des droits à la retraite.

Si par exemple, votre salaire annuel s’élève à 30 000 € brut à l’année N. Le montant de la cotisation retraite s’élève à 6,20 % soit 1 860 €. 

Admettons que la valeur d’acquisition du point soit fixée à 17,3982 (valeur Agirc-Arrco 2020).

On obtient alors le nombre de sa dotation en divisant 1860 / 17,3982 soit 106,90 points cumulés pour l’année N.

Comment se calcule la retraite à points ?

Pour calculer le montant de sa retraite à points, vous devez multiplier le montant de vos points acquis au cours de votre carrière par la valeur de l’unité actuelle. Vous obtenez ainsi la part de votre retraite à point annuelle brute. Il faut savoir que ce montant est ajusté tous les ans, en fonction de la revalorisation annuelle de l’estimation du point.

Prenez garde à distinguer chaque organisme de retraite si vous avez eu plusieurs emplois au cours de votre vie professionnelle. Le prix unitaire est différent selon la caisse à laquelle vous dépendez.

En résumé, 

Nombre de points acquis x valeur de service = retraite à point annuelle brute.

Un exemple de calcul de retraite à points

Nathalie décide de partir à la retraite après 43 ans de cotisations en tant que salariée du privé. Elle a cumulé 4 800 points retraite. 

Si on part sur la valeur du point de service Agirc-Arrco au 1er octobre 2019, la pension vieillesse se détermine sur la base de 1,2714€.

Pour calculer le montant annuel de l’allocation vieillesse à points, Nathalie effectue la multiplication suivante :

4 800 points x 1,2714 € = 6 102,72 € brut annuel, soit 508,56 € brut mensuel.

Elle doit toutefois ajouter à cette somme le montant de sa pension de base déterminée par sa caisse vieillesse du régime général, l’Assurance retraite dans son cas. 

Le calcul de la retraite à points reprend toujours le même type d’opération, quelles que soient les caisses de retraite auxquelles vous dépendez. Il vous faut en revanche veiller à effectuer votre simulation avec la valeur de point appliquée à votre régime vieillesse. 

Pour aller plus loin, consultez les dossiers spécifiques à votre profession que nous avons préparés afin de vous aider à calculer votre retraite.

Retour en haut