Retraite taux plein : les droits à retraite maximum

Percevoir une retraite à taux plein, tout le monde en rêve… Encaisser mensuellement le montant de pension maximale, c’est l’option idéale !

Pourtant, pour accéder à ce traitement, il faut respecter les conditions de base liées à la durée d’assurance ou à l’âge requis.

Qui peut bénéficier du taux plein pour sa retraite ? À quel âge peut-on la percevoir ?

Pour vous accompagner dans votre dossier vieillesse, nous avons rassemblé les éléments essentiels sur la retraite à taux plein.

Retraite à taux plein : c’est quoi ?

Quand on part à la retraite à taux plein, on perçoit le montant maximal à l’âge défini par la loi. On appelle âge à taux plein la période permettant de percevoir une pension vieillesse sans subir de décote. On le distingue alors de l’âge légal qui caractérise la période permettant d’ouvrir ses droits à la retraite.

Par conséquent, le taux maximal s’obtient quand on atteint l’âge légal et que l’une des 2 conditions est acquise :

  • Durée d’assurance vieillesse en nombre de trimestres cumulés tout au long de sa carrière atteinte.  
  • Condition d’âge acquise selon l’année de naissance. 

Comment obtenir le taux plein pour partir à la retraite sans condition de date ? 

Vous pouvez demander votre pension maximale, même sans avoir atteint l’année du taux plein.

En effet, dès lors que votre cumul de trimestres est constitué, vous pouvez bénéficier d’une retraite plafond à partir de l’âge légal. C’est notamment le cas pour les travailleurs ayant débuté leur carrière professionnelle jeune.

Comment partir à la retraite à taux plein sans la totalité des trimestres ?

Lorsque vous atteignez l’âge du taux plein et que vous n’avez pas acquis suffisamment de trimestres, vous avez tout de même droit à la retraite maximale.

Cet avantage est acquis et vous permet de cesser votre activité sans conséquence sur votre pension vieillesse.

Peut-on partir à taux plein à l’âge légal sans les trimestres ?

Il est possible de bénéficier du taux plein, sans détenir tous les trimestres nécessaires, à partir de l’âge légal de départ à la retraite. Cependant, vous devez faire partie d’une des catégories de cas éligibles.

Sont donc concernés par cette mesure :

  • Titulaires de pension d’invalidité.
  • Personnes déclarées inaptes au travail.
  • Mères de famille ouvrières.
  • Personnes porteuses de handicap avec un taux d’incapacité de 50 % minimum.

À quel âge perçoit-on la retraite à taux plein ?

L’âge du taux plein est fixé entre 65 et 67 ans, selon l’année de naissance. En effet, les cotisants nés en 1955 peuvent partir à taux plein à 67 ans (65 ans et plus pour les travailleurs nés avant 1955). En revanche, l’âge de départ à la retraite minimum se monte à 62 ans à partir de 1955 (60 ans et plus à partir de 1951).

Année de naissanceÂge minimal départDurée d’assurance (trimestres)Âge taux plein
Juil.-déc. 195160 ans et 4 mois16365 ans et 4 mois
195260 ans et 9 mois16465 ans et 9 mois
195361 ans et 2 mois16566 ans et 2 mois
195461 ans et 7 mois16566 ans et 7 mois
1955, 1956, 195762 ans16667 ans
1958, 1959, 196062 ans16767 ans
1961, 1962, 196362 ans16867 ans
1964, 1965, 196662 ans16967 ans
1967, 1968, 196962 ans17067 ans
1970, 1971, 197262 ans17167 ans
1973 et plus62 ans17267 ans
Source : L’Assurance Retraite

Astuce : Vous voulez connaître votre âge de taux de retraite maximum ? Utilisez le calculateur de l’assurance retraite en vous connectant sur votre espace en ligne.

À combien se monte le taux plein ?

Pour les retraites du régime général de la sécurité sociale, le taux plein correspond à un taux de liquidation de 50 %. Ce taux de liquidation maximal est appliqué sur le salaire annuel moyen pour calculer le montant de retraite de base. Ce taux de liquidation est porté à 75 % pour les fonctionnaires et certains régimes de retraite spéciaux.

Si vous souhaitez partir avant l’âge du taux maximum et que vous n’avez pas acquis tous vos droits à la retraite, une décote est appliquée. Cette diminution se calcule au prorata de la période manquante avant la retraite maximale.

Un exemple de départ à la retraite à taux plein

Isabelle est née en 1965 et a commencé à travailler en 1987. Elle voudrait connaître l’âge de son départ à la retraite à taux plein.
Elle a cotisé à la retraite pendant toute sa carrière, sans interruption.
Pour partir à la retraite à taux plein, elle doit avoir travaillé pendant 169 trimestres, c’est-à-dire 42 ans et un trimestre.

Pour bénéficier d’une retraite maximale, elle doit attendre 2029. L’âge légal de départ à la retraite est atteint en 2027. Cependant, en partant à cette date, elle subirait une décote.
Si elle n’avait pas acquis tous ses trimestres pendant sa carrière, elle devrait travailler jusqu’en 2032. 

Partir à la retraite à taux plein se calcule. Réaliser une simulation retraite vous permet d’étudier tous vos droits. En repoussant l’âge de fin de carrière professionnelle, vous pouvez obtenir une retraite maximale. C’est ce montant qui vous rémunère pendant toute votre retraite. Pensez-y avant de faire valoir vos droits de façon précipitée !

Retour en haut