Retraite brut net : Retenues et cotisations d’une pension

Savez-vous calculer le montant de retraite brut net en reprenant les différents éléments de cotisations et prélèvements ? 

Lorsqu’on réalise une simulation de retraite, on détermine en premier lieu la valeur brute de sa future allocation en fonction des différents régimes de retraite auxquels on a cotisé.

Seulement, la somme qui nous intéresse réellement, c’est le versement final de la pension. Autrement dit, on cherche à connaître le montant net de sa future retraite. 

Alors, comment convertir sa retraite brute en une valeur nette ? Dans cet article, nous détaillons les calculs à connaître pour définir simplement son montant de retraite, du brut au net.

Quelles sont les retenues sur sa retraite brute ?

Pour commencer, tous les calculs des différents régimes de retraite aboutissent à une base brute de pension vieillesse. En effet, que ce soit le régime général de base de la sécurité sociale, la retraite complémentaire ou les retraites particulières, toutes les caisses déterminent une valeur brute avant prélèvements.

Partant de ce fait, il est important de connaître les différents prélèvements des retraites pour passer du brut au net. Parmi les retenues des pensions vieillesse, on trouve notamment les éléments suivants :

  • Cotisations sociales CSG – CRDS – CASA (Contribution sociale généralisée, Contribution au remboursement de la dette sociale et Contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie).
  • Prélèvement à la source.
  • Cotisation d’assurance maladie dans certains cas.

Bon à savoir : Les bénéficiaires de l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) sont exonérés de ces prélèvements sociaux. En effet, l’ASPA représente une aide sociale pour assurer un revenu minimum à partir de 65 ans. C’est la raison pour laquelle l’ASPA ne suit pas le traitement d’une pension de retraite.

Comment calculer les cotisations sociales du régime général ?

Les prélèvements sociaux s’appliquent sur les retraites des assurés dont le domicile est basé en France. D’une façon générale, 2 étapes sont nécessaires pour déterminer le taux appliqué à la retraite brute.

Définir le niveau de taux de calcul du prélèvement retraite

Premièrement, le pourcentage des cotisations sociales sur les retraites dépend du revenu fiscal de référence de l’année N-2 et de la composition du foyer. Pour définir le montant de retraite brut net, les revenus de retraite sont alors assujettis à un taux :

  • Zéro.
  • Réduit.
  • Médian.
  • Normal.

Puis, les différents paliers de revenus et le nombre de parts du foyer fiscal permettent d’identifier le type de taux applicable à sa retraite brute.

Quotient familialRevenu fiscal de référence
Taux zéroTaux réduitTaux médianTaux normal
1 part0 – 11 305 €11 306 € – 14 780 €14 781 € – 22 940 €22 941 € et plus
1,5 parts0 – 14 324 €14 325 € – 18 726 €18 727 € – 29 064 €29 065 € et plus
2 parts0 – 17 343 €17 344 € – 22 672 €22 673 € – 35 188 €35 189 € et plus
2,5 parts0 – 20 362 €20 363 € – 26 618 €26 619 € – 41 312 €41 313 € et plus
3 parts0 – 23 381 €23 382 € – 30 564 €30 565 € – 47 436 €47 437 € et plus
Quart de part supplémentaire1 510 €1 510 €1 973 €3 062 €
Demi-part supplémentaire3 019 €3 019 €3 946 €6 124 €
Source : service-public.fr

Important : Vous basculez sur le régime médian ou normal si vos revenus ont évolué pendant 2 années de suite.

Déterminer le pourcentage du taux de prélèvement

Ensuite, à partir de ces catégories, on peut alors définir le pourcentage des retenues sociales. Les taux de prélèvements sociaux des retraites varient entre 0 et 9,10 %.

Quotient familialTaux zéroTaux réduitTaux médianTaux normal
Retraites
Taux normal
Préretraites
Taux global CSG03,8 %6,6 %8,3 %9,20 %
CSG déductible de l’impôt sur le revenu03,8 %4,2 %5,9 %6,8 %
CRDS00,50 %0,50 %0,50 %0,50 %
Contribution additionnelle pour l’autonomie (Casa)000,30 %0,30 %0,30 %
Source : service-public.fr

À noter : Les retraites de base perçues hors de France sont soumises à une cotisation supplémentaire d’assurance maladie s’élevant à 1 %.

Comment calculer le montant brut net de sa retraite complémentaire ?

Ici, les pourcentages de retenues sociales sur les retraites complémentaires reprennent le même principe que les cotisations du régime général. 

En complément de la CSG, de la CRDS et de la CASA, un prélèvement au titre de la cotisation d’assurance maladie est effectué par les caisses de retraite. Néanmoins, cette contribution ne s’applique pas aux organismes de retraite complémentaires des travailleurs indépendants et des professions libérales. 

La cotisation assurance maladie s’élève alors à 1 % pour les assurés domiciliés en France. Aussi, la majorité des caisses de retraite complémentaires fonctionnent sur le même schéma de prélèvement maladie.

Cependant, les affiliés au régime local d’Alsace-Moselle disposent d’un traitement particulier pour la complémentaire. En matière d’assurance maladie, ils sont ainsi prélevés sur la base de :

  • 1,5 % pour le régime général.
  • 1,1 % pour le régime agricole.

Bon à savoir : L’IRCEC, caisse complémentaire des artistes et auteurs d’oeuvres prévoit un prélèvement supplémentaire. Les assurés de l’IRCEC sont soumis à une cotisation de solidarité de 1,5 % pour contribuer aux droits après liquidation.

Quel est le montant du prélèvement à la source ?

Vous êtes imposable ? Le montant de votre retraite brut net est donc impacté par le prélèvement à la source mis en place le 1er janvier 2019. En effet, la déduction à la source sert à anticiper le paiement de votre impôt sur le revenu.

Afin de définir le taux de prélèvement à déduire, les services des impôts adressent donc votre situation d’imposition aux caisses de retraite dont vous dépendez.

À noter : Si vous n’êtes pas imposable, vous ne supportez alors aucun prélèvement à la source.

En résumé, calculer le montant de retraite brut et net reprend un principe commun à une majorité de systèmes de retraite français. Néanmoins, le pourcentage retenu dépend du niveau de vos revenus globaux et de votre quotient familial.

Vous souhaitez connaître le calcul brut de votre retraite de base et complémentaire ? Consultez alors les fiches correspondant à chaque organisme de vieillesse auquel vous êtes rattaché.

Retour en haut